Îcone drag and drop
Fichier 1 V O I R L E S H O W R E E L V O I R L E S H O W R E E L
Ice breaker

ice breaker : nos 3 méthodes pour briser la glace !

Ice breaker

introduction

Pour débuter un atelier ou un meeting client, rien de tel qu’une activité ludique, courte et interactive pour briser la glace ! On les appelle les “Ice Breaker”, ces mini-activités collaboratives qui incitent les participants à s’exprimer, s’écouter, se sentir à l’aise pour mieux collaborer ensuite. Chez Gardeners, ils font partie intégrante de notre méthode d’introduction à la réflexion stratégique notamment lors d’ateliers de Design Thinking. On fait le point.

L’importance de l’Ice Breaker pour améliorer la collaboration

Pour booster l’intelligence collective lors de réunions stratégiques, rien de tel que d’amorcer la discussion entre les participants dès l’entame. L’idée ? Éviter à tout prix que l’orateur se retrouve seul à partager ses idées ! Pour cela, le “facilitateur” – celui en charge de l’animation de la séance de travail – peut utiliser une ou plusieurs activités assez courtes permettant d’initier le dialogue entre les intervenants. On les appelle les Ice Breaker ou “Warm Ups”.

L’intérêt du Ice Breaker ?

  • Faire connaissance en réduisant le malaise des introductions
  • De permettre aux participants de passer d’une posture d’écoute à une posture d’action
  • De créer une atmosphère plus conviviale et dynamique grâce au jeu
  • De favoriser la créativité et l’échange d’idées “outside the box”
  • De faire connaissance et de favoriser la motivation face au projet
  • De développer l’empathie et renforcer la dynamique d’équipe

#Goodtoknow Vous pouvez utiliser ces techniques que vous soyez en présentiel ou en mode hybride (sur Zoom, Meet, Slack…) ! Le Ice Breaker n’a pas de limites, tout comme la créativité !

Nos « Ice Breakers » favoris chez Gardeners

1)  two truths, one lie

Ultra-efficace pour mettre tout le monde à l’aise – et rigoler un petit peu – l’exercice Two Truths, One lie consiste à demander à chaque participant de réfléchir à trois affirmations sur lui-même : deux d’entre elles seront vraies, la troisième sera fausse.
Le groupe vote sur celle qui lui semble être un mensonge, et à la fin de chaque tour, la personne révèle la vérité. Vous allez être surpris !

 

Exemple simple d’affirmations qui semblent plausibles :

  • J’ai été figurant sur un film
  • Je suis imbattable en calcul mental
  • Je ne dors que quatre heures par nuit
  • Je cours 8 kms en moins de 45 minutes
  • Je fais du saut à l’élastique tous les ans

Une des variantes amusantes de “Deux vérités, un mensonge” est de partager un rêve en plus de deux vérités ! Les participants devront alors trouver quel est le rêve et quelles sont les vérités.

 

2) first single/album

Voici l’un des « Ice Breaker » favoris de notre facilitateur expert Mathieu, aussi super UX Designer à l’agence. Vous l’aurez compris, l’idée est ici de demander à chaque personne d’écrire ou de présenter la pochette du premier single ou album qu’il/elle a acheté ! Un à un, les participants expliquent où ils ont acheté le single, pourquoi ils l’ont aimé, quel était le format et autant d’anecdotes croustillantes sur leurs artistes préférés ou guilty pleasure musicaux !

 

3) deux minutes pour dessiner

Voici un atelier plus créatif qui nécessitera du papier et des crayons de couleurs ! L’idée ? Déculpabiliser l’auditoire sur sa capacité à dessiner et souligner le fait que chacun peut avoir une représentation très différente d’un même thème !
En demandant de dessiner un soleil, une fusée, un cheval, une guitare… les participants se rendent compte qu’ils ont chacun une perception différente de la réalité. C’est ludique et créatif, parfait pour démarrer le travail du bon pied !

 

Alors, convaincu.es ?

auteur de l’article

Publié en mai 2022

Mathieu MO

Mathieu Montebianco

Responsable du pôle design thinking (UX/UI Designer) chez Gardeners, enseignant INSEEC et IAE Angers.

découvrez qui nous sommes

et ce que nous pouvons faire si vous nous contacter